Le travail pompe toute mon énergie

Pendant des années, tous les vendredis soir, j’étais littéralement épuisée de ma semaine de travail. J’avais le sentiment que mon travail me pompait toute mon énergie.

Aujourd’hui, je te partage les 2 tips qui m’ont permis d’être moins épuisée. Je dois t’avouer que je suis toujours fatiguée en fin de semaine mais plus du tout épuisé.e.

Régule ton énergie pour ne plus être épuisé.e !

  • As-tu l’impression de courir un sprint tous les jours de ta semaine de travail ?
  • Attends-tu les vacances avec impatience car tu sens qu’il faut absolument recharger tes batteries pour une question de survie ? J’étais pas mal dans ce cas-là.
  • Parfois hésites-tu même à poser le pied par terre le matin car tu sais qu’une journée bien remplie t’attend ? Tu sors essorée comme une vraie machine à laver en ayant une multitude de tâches à accomplir.

Si tu souhaites limiter ces sensations désagréables, je t’invite à travailler sur la régulation de ton énergie tout au long de ta semaine.

Pourquoi est-ce important de réguler ton énergie ?

Je considère que la vie est un marathon et non pas un sprint. En effet, il est important de tenir sur la longueur, ménager ta monture et surtout de préserver ton énergie encore et encore pendant des années.

L’objectif aussi est d’arriver en vacances moins épuisé.e et seulement fatigué.e. Cela te permettra d’être en forme pour profiter à fond de tes vacances. Surtout si tu souhaites découvrir de nouveaux horizons.

Enfin, il est important d’être content.e de te réveiller le matin pour mettre ce fameux pied par terre en évitant de penser encore : « Oh la la ! J’ai pas vraiment envie de le poser par terre ! » mais plutôt de te dire : « Ok ! Je sais que j’ai une journée chargée ! J’y vais en confiance et en énergie ! ».

Première étape : identifie les tâches qui te donnent, te ressourcent et qui te pompent de l’énergie

Pour t’aider à identifier ces trois types de tâches, je vais les illustrer d’exemples concrets :

Les tâches qui te donnent de l’énergie

Elles sont celles qui te font du bien et qui te donnent de l’énergie. Je les nomme les tâches dites « plaisir » telles que le sport par exemple. Dans mon cas, dès que j’ai besoin de récupérer mon énergie ou de l’augmenter, je danse toute seule chez en moi en écoutant la musique à fond.

Ce sont également les tâches pour lesquelles tu exploites tes talents. Je les surnomme « la tâche à kif » c’est-à-dire celle pour laquelle tu ne vois vraiment pas le temps passer. Elles sont différentes des tâches à procrastination.

Par exemple, dans mon cas, le fait d’utiliser ma créativité ou quand je passe une heure de coaching avec une cliente me donne énormément d’énergie.

Les tâches qui te ressourcent

Ce sont les activités qui te ressourcent ou qui t’accordent un break. Elles te permettent d’être dans une énergie basse et plutôt calme. Ces activités te permettent de diminuer la pression et le stress telles que la lecture, la méditation en pleine conscience, regarder la télévision, les jeux vidéo, etc.

Les tâches qui pompent ton énergie

Les activités qui pompent toute ton énergie sont celles que tu dois éliminer le plus rapidement possible. Rappelle-toi que j’adore déléguer !

Généralement, ce sont les tâches à procrastination que tu n’aimes pas faire, que tu vois comme des contraintes ou pour lesquelles tu n’exploites pas tes talents.

Attention : si tu te rends compte que toutes les tâches réalisées dans ta journée pompent ton énergie, je te conseille de remettre en question complètement tes activités ou ton job actuel. En effet, il est important que tu aies des tâches de plaisir dans ton job. Sinon la journée risque de te paraître très très longue et à la fin de la semaine, tu seras épuisée.

Les deux conseils pour réguler ton énergie

Conseil n° 1 : alterne les trois types de tâches dans ta journée

 Après les avoir identifiées, je t’invite au cours des prochaines semaines à organiser tes journées en les alternant et en limitant celles qui pompent ton énergie.

Conseil n° 2 : mets en place des rituels 

L’idée est d’avoir un minimum de tâches qui te donnent de l’énergie et qui te permettront d’encaisser tous les « pompeurs » d’énergie.

J’ai eu une période au cours de ma carrière pendant laquelle je partais très tôt le matin et je revenais très tard le soir. Inutile de te dire que je n’avais pas trop le temps à consacrer à des activités me permettant de me donner de l’énergie.

Afin de m’assurer d’avoir un minimum de tâches me donnant de l’énergie, j’ai adopté le « miracle morning » de Hal Erold. Cette méthode consistait à me réveiller une heure avant l’heure habituelle et de réaliser des activités pour moi. J’étais heureuse de mettre un pied sur le sol le matin car je commençais ma journée avec des activités positives. Et de surcroît, pour la personne la plus importante au monde : MOI !

6 Commentaires

  1. Aujourd’hui, j’étais en télétravail. Le télétravail me bouffe l’énergie car je suis quelqu’un qui a besoin de bouger pour se recharger. Ce midi, après manger, j’ai décidé d’aller faire un tour… 30 min de marche en écoutant ton podcast. J’ai réalisé que j’avais finalement fait naturellement l’activité qui allait relancer mon énergie pour l’après-midi… J’ai adoré ton nouveau podcast qui m’a fait prendre conscience des effets de chaque tâche sur mon énergie et combien il est nécessaire pour moi de les alterner pour mieux gérer les tâches qui aspirent mon énergie 🙂

    1. Oh je suis tellement heureuse Claire que ce podcast t’apporte plus de conscience sur quelque chose que tu faisais par intuition.
      Reproduire en conscience et à l’infini des choses que l’on peut faire par intuition est une dimension majeure du développement personnel.
      Je suis si heureuse de contribuer à ton épanouissement personnel 🥰. A très vite !

  2. Génial Fabienne ton podcast et quelle energie tu (me) transmets ! Je confirme le bien fou de mettre en place le miracle morning et de l’ajuster progressivement à sa sauce. Se lever avant les autres, mieux percevoir les saisons en fonction de la lumière, se faire des cadeaux à soi soi-même, prendre le temps de s’écouter et de définir ses intentions pour la journée avant que ses interactions sociales ne débutent. Limiter son épuisement ET sa fatigue c’est « se lever le matin déterminé.e et se coucher le soir satisfait » un jour de travail pro ou pas.

    1. Je te remercie Alain. Ton message me touche énormément !
      Je suis très heureuse de savoir qu’on partage le bonheur du miracle morning. J’adore ce que tu as écrit car c’est tellement juste ❤️. A très bientôt !

  3. Fabienne, pour ma part, j’ai un rituel ressourçant le matin qui peut également parfois me donner de l’ énergie et me booster pour la journée : j’écoute une méditation.
    Mon rituel du jeudi change un peu car c’est ton podcast qui me motive !
    Merci 🙏

    1. Oh quel plaisir de te lire et de t’imaginer dans ton lit entrain d’écrire ces quelques lignes !
      La méditation est un super rituel que l’on peut introduire à différents moments de la journée. Bravo pour ton assiduité car ce n’est pas si facile d’intégrer cette nouvelle habitude ! Je t’embrasse 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.