La peur de quitter un long fleuve tranquille

A 42 ans, je vais enfin pouvoir créer mon cadre professionnel idéal. Il sera global et intégrera ma vie de famille. Ainsi, une multitude de questions s’impose à moi et une peur indescriptible me submerge. Comment puis-je imaginer ma nouvelle organisation et ma conciliation vie professionnelle et personnelle ? Quelles seront mes activités au quotidien ? Dans quel environnement je souhaite naviguer ?

Une vie en pilotage automatique

En effet, toute ma vie, j’ai suivi un fleuve. Il était magnifique et chantant ce fleuve. Au cours de ce voyage, j’ai rencontré des personnes magnifiques et j’ai appris tant de choses. Je n’avais nul besoin de me préoccuper de la direction que je devais emprunter. Ainsi, je me laissais emporter par ce fleuve. J’étais en pilotage automatique. 

Et puis, je suis arrivée à une écluse. A cet instant, je sens que je dois prendre une décision. Je reste immobile. J’attends patiemment que l’écluse s’ouvre. Pendant ce temps, une pensée traverse mon esprit. Alors qu’usuellement elle traverse rapidement mon cerveau, ce jour-là elle décide de rester bien présente. Je m’interroge sur ce que je dois faire.

Une nouvelle direction ?

2 options s’offrent à moi : descendre du bateau et marcher vers une nouvelle destination ou rester sur le bateau et continuer de me laisser emporter. A cet instant, je sens que cette décision est importante. Elle n’est donc pas si simple. Les pensées fusent. Est-ce que je vais devoir maintenant réfléchir systématiquement à la direction que je dois prendre ? A chaque pas, serai-je obligée de me poser la question de savoir ce que dois faire ? Cet état sera-t-il temporaire ou permanent ?

Peur de prendre une nouvelle direction

À cet instant, je me rends compte que j’ai peur. Et puis, très rapidement, je me demande de quoi ai-je vraiment peur exactement ?

De me tromper de direction ? Je pourrai toujours revenir sur mes pas et reprendre le chemin du fleuve.

De souffrir et d’y perdre des plumes ? Pourquoi devrais-je souffrir puisque j’ai décidé sciemment de vaquer vers une nouvelle aventure ?

De perdre du temps ? Je n’en perdrais pas puis que j’aurais forcément appris des choses sur mon environnement et surtout sur moi-même ?

Après que toutes ces questions aient trouvé une réponse, une question arrive comme une évidence. N’aurais-je pas peur de réussir et de briller ? Oui c’est ça ! Cette idée me fait chaud au cœur. Car oui le plus grand risque que je puisse prendre en décidant de descendre de cette péniche est de réussir. 

La fin du pilotage automatique

Alors que l’écluse finit de s’ouvrir et que la péniche s’apprête à repartir, je saute ! Je suis debout sur cette berge et regarde partir cette embarcation sans moi. Aucune inquiétude. Au pire, je prendrais la prochaine.

Ainsi, je m’éloigne doucement de ce fleuve que j’ai tant aimé pendant toutes ces années. Je découvre une lumière éblouissante et je me dis que je veux absolument voir ce que c’est. C’est ainsi qu’avec une certaine sérénité, je me dirige vers un nouveau pan de ma vie et que je décide de définir mon nouveau cadre. 

Tout ça fait extrêmement peur car je pars vers l’inconnu. Néanmoins, je me sens en sécurité car je sais que je suis bien entourée. Et je ne cesse de me répéter : « Quelle chance incroyable ai-je aujourd’hui ! « 

6 Commentaires

  1. Hihihihihi je rejoins Marie-Laure, tu tiens une belle piste pour un autre chapitre de ta vie. Quelle joie de te lire ! Il m’est toujours agréable de découvrir dans quelle phase tu es et ce que tu accomplis. En attendant le prochain coup de fil ! 😉

  2. bonjour Fabienne
    je viens de lire ton dernier article et j’ai l ‘ impression d’entamer un agréable roman;
    j’attends la suite avec impatience

    1. Bonjour Marie-Laure,
      Quel plaisir de te lire ! Et oui tu as parfaitement résumé la situation. Un nouveau livre s’ouvre et j’en suis très heureuse !
      Je vous partagerai tous les détails de cette nouvelle vie :)) J’ai hâte !
      Je t’embrasse et à très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.