Les 3 qualités essentielles pour être chanceux

Suis-je chanceuse ? Ça dépend du jour. Parfois j’aime à dire que j’ai de la chance et parfois je préfère dire que j’ose provoquer la chance. Cela doit être une question d’humeur. Si je fais abstraction de mon humeur, je dirai que je provoque quotidiennement la chance. En effet, je pense avoir les 3 qualités essentielles pour que la chance frappe à ma porte. 

Comment le chanceux provoque-t-il la chance ?

Tout d’abord, je suis toujours à l’affût de nouveautés. Je suis curieuse. Je déteste la routine et j’adore apprendre. En ce moment, je suis à fond sur le développement personnel et la création de ce blog, avant c’était la peinture et juste après le management et la psychologie. J’ai eu aussi ma période piano, yoga, méditation et écriture. Ma curiosité est un élément majeur de ma philosophie de vie. Je me nourris de tout ce que j’apprends. Même si je ne retiens pas tout, je sais que mon cerveau l’intégrera et que je retiendrai l’essentiel.

D’autre part, je suis une vraie exploratrice et observatrice de mon environnement. Je l’ai toujours été. Néanmoins, j’ai su développer cette compétence. J’utilise pour cela la méditation en pleine conscience. Cela me permet de voir beaucoup de choses. Et parfois même des choses que je ne devrais pas voir ! (Lol). En tout cas, je peux ressentir si l’environnement dans lequel j’évolue est propice aux opportunités.

Enfin, j’écoute mon intuition. Car les chanceux savent attraper au vol les opportunités. Pas besoin de faire 2 colonnes : une « pour » et une « contre ». Il faut juste s’écouter. Et même si parfois je me dis que je n’aurai pas dû écouter mon intuition car je suis déçue du résultat, je ne le regrette jamais. Pourquoi ? Et bien parce que j’apprends et que je perfectionne mon intuition. On apprend toujours de ces échecs. Je me dis parfois qu’il serait préférable que j’écoute plus souvent ce « moi raisonnable » car je suis un peu trop Warrior. Au final, je l’écoute rarement car il me ferait rater des opportunités. 

La combinaison de ces 3 qualités me permette d’être alerte et voir une opportunité se présenter. Elle me donne aussi le courage de prendre rapidement une décision et ainsi je n’ai pas trop le temps de douter. Ainsi, j’intègre généralement le clan des chanceux !

Comment être chanceux ?

Il est nécessaire d’être ouvert et de regarder sans cesse autour de soi. Il est important aussi d’oser rencontrer des gens et discuter. Je n’ai jamais trouvé une opportunité en restant enfermée chez moi. J’essaye sans cesse d’accroître mon réseau. J’ai eu mon prochain poste grâce à mon réseau et à une cooptation. À l’époque, mes parents diraient que j’ai bénéficié d’un « filon » (Situation permettant de bénéficier d’avantages). Aujourd’hui, on parle de réseau.

J’essaye aussi de mettre en relation les gens. J’ai de ce côté là encore beaucoup à apprendre. J’étais heureuse le jour où j’ai mis en relation l’amie d’une collègue-amie avec une coach de vie que j’avais rencontrée lors d’une conférence sur le développement personnel. Comment aurai-je pu anticiper cette situation ? A savoir que cette rencontre permettrait d’aider une personne que je ne connais même pas !

Et où trouver la chance ?

Je crois aussi aux synchronicités. Qu’est-ce que c’est encore ce mot ? C’est juste pour dire que des événements arrivent sur notre chemin et que c’est loin d’être un hasard. D’ailleurs quand je vois une synchronicité, je ne me pose aucune question et je fonce.

J’ai eu de nombreuses synchronicités et en voici un parfait exemple.

Il y a quelques mois de cela, je rangeais mon bureau au boulot. Je tombe sur la carte d’une coach que j’avais beaucoup appréciée lors d’une formation que j’avais suivie il y a déjà 10 ans. Elle m’avait beaucoup conseillé et m’avait donné sa carte. Je n’avais pas vraiment compris ses conseils à l’époque. Elle me parlait d’émotions et de méditation. Aujourd’hui, je les comprends parfaitement. Même si je n’avais aucune raison de la recontacter, j’avais décidé de garder sa carte. On ne sait jamais…

Quelques mois après avoir trouvé cette fameuse carte de visite, je lis un article dans le magazine Management. Il s’avère qu’elle est citée. Je me dis : « ah, c’est marrant ! ». Elle parle d’un sujet qui me touche : le leadership féminin. Ce sera le sujet d’un prochain article.

Enfin, je rencontre un futur collègue qui me dit qu’il travaillait avec cette même coach. Je ne pourrai vraiment pas vous dire comment nous sommes venus à parler d’elle. À cet instant, je me dis que « en voilà, une synchronicité ». Je me devais donc de mener une action.

Alors j’ose lui écrire un message sur LinkedIn car je sens que j’ai besoin de la rencontrer. J’avoue que je ne sais pas vraiment pourquoi et s’il y aura une suite à cette histoire. Néanmoins, nous prévoyons de nous rencontrer à la rentrée !! Et qui sait ? Peut être ai-je avec cette action créer de la chance ?

Vidéo à regarder absolument

Un jour, j’ai visionné une vidéo sur LinkedIn. Cet auteur avait parfaitement retranscrit ce que j’essaye d’écrire. Je le conseille à tous ceux qui sont en quête de chance. J’ai pris le temps de la retrouver alors prenez le temps de la regarder ! Philippe Gabilliet – professeur à l’ESCP Europe.

Ses conseils sont relativement simples pour intégrer le clan des chanceux

  1. Créer un environnement favorable 
  2. Activer la boîte à opportunité 
    • Rencontrer les bonnes personnes 
    • Aller sur les bons territoires
    • Se positionner pour répondre à la bonne demande 

Ces opportunités sont activées grâce à 4 postures :

  • Être vigilant en étant curieux 
  • Utiliser la magie du réseau en étant en interaction avec les autres et en aidant les autres à se connecter 
  • Accepter d’avoir des revers
  • Anticiper en ayant déjà un projet d’avance 

Je ne perds jamais, soit je gagne soit j’apprends. Nelson Mandela

3 Commentaires

  1. Bravo Fabienne et merci pour la video qui est très sympa ! Je pense mon temps à dire que j’ai de la chance mais au fond de moi je sais que je la provoque. c’est même très amusant
    Je partage avec vous une vidéo d’Arnaud Riou qui m’a accompagné l’année dernière dans mon chemin et qui parle de façon simple des synchronicités avec une approche un peu plus spirituel tout en étant pragmatique https://www.youtube.com/watch?v=mP_26JYEjYc

    1. Un grand merci Caro pour ce superbe partage.
      Je l’ai effectivement mis dans un article, j’adore ce terme de « synchronicité ». Je suppose que c’est parce que j’adore l’émotion qu’elle procure et surtout ce côté complètement inattendu.
      Mille mercis pour tes commentaires toujours aussi justes. Quel bonheur de t’avoir rencontré ! N’est-ce pas là une merveilleuse synchronicité…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.